Publié le : 24 mai 20226 mins de lecture

Un business developer a pour mission de défricher les marchés et détecter toutes les opportunités de croissance susceptibles d’améliorer le chiffre d’affaires de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il participe pour cela à la mise en place des stratégies de développement de la structure, ceci dans le but de rapporter le plus d’argent possible. Son poste se trouve donc au cœur même du business. Pour atteindre cependant un tel objectif, un business developer doit posséder quelques compétences essentielles. Lesquelles ?

Des compétences en prospection

Un business developer doit avant tout savoir prospecter. Il s’agit d’une des compétences de base que doit posséder toute personne souhaitant occuper un tel poste. Pour pouvoir vendre et gagner de l’argent, il est nécessaire de décrocher un rendez-vous. Pour y arriver, il faut prospecter ! En ce sens, un business developer doit être à la fois les yeux et les oreilles de l’entreprise. Tel un chasseur, il lui est indispensable de rester au courant des activités qui se passent au sein de l’entreprise mais également à l’extérieure de cette dernière. Il écoute, analyse et repère les potentiels affaires pouvant améliorer l’état de la structure pour qui il travaille. Pour trouver bien évidemment des résultats, il sait agir en temps réel, c’est-à-dire au moment le plus opportun. En présence d’une opportunité, il s’assure de la saisir, de convertir les prospects en clients et les fournisseurs en partenaires inconditionnels. Découvrez plus d’informations en suivant ce lien.

Des compétences commerciales approfondies

Un business developer doit exécuter des tâches liées à la vente. Comme son principal objectif consiste à augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise, celui-ci doit avoir des compétences plus approfondies que celles d’un responsable commercial classique. Pour trouver le maximum de clients, il doit maîtriser des techniques plus performantes. Sa capacité à vendre et à négocier lui permettra d’avoir des résultats plus importants. Cela demande cependant une grande écoute. Pour savoir ce que veut réellement les prospects, il faut comprendre leurs besoins. Que recherchent-ils exactement ? Qu’est-ce que l’entreprise peut leur proposer qu’ils ne trouveront pas ailleurs ? Outre ces points, ce poste exige une étude constante du marché. Il est également primordial de savoir valoriser les produits et services de l’entreprise. Si besoin, un business development est réalisé régulièrement. Celui-ci sera utile pour analyser et faire le bilan des actions à entreprendre ou celles déjà effectuées. Toutes ces études auront pour seul but de définir les décisions stratégies à mettre en place pour assurer le développement de l’entreprise, aussi bien sur le moyen que le long terme.

Des compétences managériales et administratives

Un business developer n’assure pas uniquement le développement commercial de l’entreprise. Il est celui qui pilote l’ensemble des projets mis en œuvre pour assurer le bon fonctionnement de la structure. Une telle responsabilité requiert des compétences managériales et administratives. Pour manager notamment une équipe, il doit posséder l’étoffe d’un entrepreneur. Il doit savoir les gérer, dispatcher les tâches correctement et suivre de près l’avancement de chacune d’elle. Pour réussir à gérer le déroulement du business plan et contrôler régulièrement chaque action, il doit être organisé. Ce poste demande également un grand sens du relationnel. Cela est indispensable pour fluidifier la communication, instaurer la confiance et gérer les équipes en cas de conflit. Quant aux compétences administratives, elles sont surtout utiles pour établir des relations client stables et qui durent. Sans ces derniers, il est difficile de comprendre les préoccupations des clients ou de les mettre en confiance. Un business developer doit par ailleurs être capable d’utiliser certains logiciels et dispositifs informatiques, entre autres pour tenir les registres, préparer des visioconférences avec les collaborateurs ou tout simplement pour suivre l’avancée du projet sous sa responsabilité.

Un esprit créatif

Outre les compétences qu’il peut acquérir lors des nombreuses études et formations, un business developer doit posséder un esprit créatif pour réussir tout ce qu’il entreprend. Pourquoi ? Sans imagination, ce dernier ne peut proposer des idées qui pourront démarquer l’entreprise de ses nombreux concurrents. Pour rester dans la compétition et attirer l’attention des clients cibles, il doit innover. Ses idées et plans doivent faire la renommée de l’entreprise. Il doit pour cela être de nature curieux. Cela peut notamment lui être utile pour connaître et analyser les stratégies des autres marques. A travers les recherches qu’il mène, il pourra déterminer quelle stratégie fonctionne, lesquelles il peut améliorer et surtout comment il va s’y prendre. S’ouvrir au monde numérique est par ailleurs indispensable pour rester au niveau. Etant donné que tous les produits et services peuvent être aujourd’hui dématérialisés, avoir des aptitudes dans ce domaine peut grandement aider l’entreprise à améliorer son chiffre d’affaires. A noter que toutes ces compétences ne sont que des exemples. Pour devenir un bon business developer, il existe d’autres qualité à avoir, entre autres de la rigueur, de l’audace, des connaissances du marché, une appétence pour les chiffres et la soif de conquérir sans cesse de nouveaux clients.